Donner des impulsions positives à des projets qui replacent le sens de l’humain au coeur de tout... Carine Sottiaux Partenaire support Voir tous les profils

Parcours de vie

Titulaire d’une Licence d’Ingénieur en gestion (FUNDP) et d’un Master en gestion environnementale (ULG), Carine Sottiaux renforce sa connaissance du monde énergétique durant 4 ans dans une multinationale gazière, où elle réalise des études de marché, des analyses tarifaires et le développement de nouveaux marchés.

Elle intègre en 2011 la société Energie 2030 SA, un fournisseur d’électricité belge indépendant, qui distribue 100% d’énergie de sources renouvelables. Après avoir supervisé une série de projets liés à la vente et au marketing, elle y a assuré des mission de ‘Business Development’ de structuration interne et de suivi financier.

Compétences

Spécialiste en développement durable et plus spécifiquement en énergies renouvelables.

Promotrice de projets à vocation sociétale et environnementale.

Carine Sottiaux

Conseillère en énergies renouvelables

"Shared Values promeut des valeurs qui me sont chères : inventivité, perspective sociétale positive, enthousiasme, service. Il s’agit de faire à plusieurs ce que l'on aurait du mal à réaliser tout seul. C’est mettre en pratique la coopération au service d’un monde plus enviable."

Passionnée par l’utilisation rationnelle des énergies et par la relation entre l’homme et la nature, Carine Sottiaux a beaucoup focalisé son intérêt sur les énergies renouvelables, car c'est en faisant émerger des solutions à ce niveau que l'on résout beaucoup d'autres problèmes sociétaux. Toutefois, depuis quelques années, en recherche assidue de cohérence, elle tente aussi d’allier son action à une vision plus large, notamment dans le développement durable et dans le soutien actif à des projets qui visent la transition énergétique, l’éco-consommation, au coaching, à la permaculture. “J’aime soutenir des personnes qui s'impliquent pour faire avancer des projets sociétaux très intégrés, et qui ont du sens pour elles. Le but: arriver à dépasser les deux grandes peurs de la société actuelle qui sont la peur de manquer et l’avarice. Le fait qu’on se soit détaché de la nature nourricière nous fait vivre dans une espèce de manque permanent et nous fait avoir des comportements fous.„

Son utopie

Je crois en l’enthousiasme de faire quelque chose de collectif, non seulement parce que c’est bien plus intéressant, bien plus riche mais aussi plus porteur. J’adore jouer au catalyseur. Donner des impulsions à plusieurs projets ou plusieurs organisations en même temps afin d’aider à déployer des idées innovantes. Mettre en pratique l’intelligence collective et impulser des valeurs qui ne sont pas meilleures, pas moins bonnes, mais qui visent à remettre au goût du jour un ‘vivre ensemble’, un consensus dans la société. Ramener aussi, peut-être, un sens de l’humain dans un monde assez carré.„

Son engagement sociétal

Implication sur les projets

   
  •  
  •  
  •  
  •