Faire naître au coeur de l'entreprise une méthodologie de management collaboratif et participatif Bernard Miche Partenaire expert Voir tous les profils

Parcours de vie

Licencié en Sciences Economiques appliquée (UMONS) et porteur d’un D.E.C. en éthique économique et sociale (UCL), Bernard Miche a occupé plusieurs fonctions dirigeantes dans le secteur bancaire et financier. Conseiller financier à la Banque Degroof, Administrateur délégué du Crédit Lyonnais Belgium Securities, Gestionnaire de fortune pour Robeco Bank Belgium, il a aussi œuvré dans le secteur non marchand au sein du bureau de Bruxelles de l’UIA (union of Intenational Associations), un institut de recherche et de documentation indépendant, qui vise à rassembler, héberger et fournir des informations fiables et remises à jour sur la société civile mondiale et sur les associations internationales.

En 2006, il créé la société FINERGIE, une PME qui accompagne les dirigeants dans la mise en place de cockpit de gestion et dans la prise de décision stratégique. Il anime aussi en partenariat avec son épouse des ateliers de « Serious Game », favorisant le management participatif et la RSE au sein des entreprises.

Compétences

Gouvernance d'entreprise

Conseil en stratégie de développement d'entreprise.

Gestion financière - management collaboratif - organisation

Gouvernance dynamique et participative

Animateur de croissance d'entreprise

Ethique des affaires et RSE (Responsabilité Sociétale d'Entreprise) et ISO 26000

Gestion de fortune

ISR (Investissement Socialement Responsable)

Bernard Miche

Promoteur-conseil en management collaboratif

"L’intelligence collective est plus forte que l’intelligence individuelle."

”Bernard Miche met toute son expérience du monde financier au service de nouvelles stratégies de management collaboratif et de responsabilité sociétale. Il exploite à ce titre des méthodes innovantes de ‘business coaching’et anime des ateliers collaboratifs sous forme de ‘Serious Game’. Le but: améliorer les performances financières et l’image de marque de l’entreprise. „

"Qu’une entreprise ou une organisation se compose de 10, 100 ou 1000 personnes, elle est toujours dans un projet de travail en équipe et aujourd’hui plus que jamais, la clé de la réussite réside dans une posture de management, qui doit de plus en plus s’ouvrir au mode collaboratif. Ce qui n’est pas forcément simple, plaide Bernard Miche, car beaucoup de managers sont encore issus d’un modèle parental et d’un système éducatif qui privilégie le mode du "je donne des ordres et les autres exécutent. On ne change évidemment pas cette culture en poussant sur un bouton On-Off. A travers nos activités au sein de la société Finergie, nous apportons un accompagnement sur toute la courbe du changement entrepreneurial permettant de valoriser à la fois l’autonomie et la responsabilité de l’ensemble du personnel. Nous utilisons entres autres des techniques de jeux collaboratifs sur mesure appliqués au groupe. Cela ne tombe pas du ciel, c’est enseigné à Harvard et Stanford. La consultation du personnel et le jeu collectif permettent de dédramatiser les situations, d’alléger le poids des rôles et surtout de faire naître une synergie de groupe, incluant le management et le personnel, d’où émerge le plus souvent des solutions tellement plus puissantes et imaginatives que les solutions individuelles. De plus on constate que les entreprises participatives sont plus adaptatives et plus ouvertes à la dynamique de durabilité et de responsabilité sociétale."

Son ambition

"Pour qu’une entreprise soit durable, elle soit être rentable mais surtout son personnel doit être épanoui. Remettre l’humain au centre de tout, car c’est la matière première qui permet la gestion optimale des flux financiers, est mon ambition. La plupart des problèmes en entreprise proviennent d’un manque de clarté, en terme de stratégie mais aussi de responsabilités et de fonctions. Si à cela, on ajoute des problèmes hiérarchiques, on créé des tensions inextricables dans les relations et les communications. En agissant petit à petit sur ces paramètres, on change toute la dynamique de l’entreprise, car les gens doivent voir le bénéfice de fonctionner autrement, sinon ils n’y adhèrent pas. Les sociétés qui avancent calmement mais de manière structurée sont celles qui vont le plus loin que celles qui recherchent la maximisation de profit à court terme."

Son engagement sociétal

Implication sur les projets

   
  •  
  •  
  •  
  •