Aider les organisations
à se transformer pour qu’elles contribuent à une société meilleure.
Laurent Ledoux Advisor Voir tous les profils

Parcours de vie

Après une Licence et un Master en Economie suivi d’un post-graduat en gestion administrative, Laurent part au Mozambique pour MSF où il est responsable financier et administratif.

Un passage à la banque ING puis il entre à la Commission Européenne où il gère des projets de restructuration et de privatisation d’entreprises de pays de l’ex-union Soviétique.
Nommé ensuite Directeur Associé & Partner chez Arthur D. Little, il officie comme Membre du Comité de Direction du Service Public Fédéral (Ministère) Belge des Affaires Economiques, avant d’être nommé chef de cabinet de la Ministre francophonede la Recherche scientifique et de l’Enseignement Supérieur.

Après avoir redynamisé le département du Public Banking de BNP Paribas Fortis, il est depuis juin 2013, Président du Comité de Direction du Service Public Fédéral de la Mobilité et du Transport.

Compétences

Manager du changement et expert en gouvernance d’entreprise

Directeur Exécutif

Expert en Stratégie d’entreprise, en Stratégie organisationnelle et administrative.

Laurent Ledoux

Advisor

"Ce qui m’intéresse, c’est de redynamiser des organisations pour qu’elles soient en mesure de transformer à leur tour le monde. Plus j’ y réfléchis, plus je me dis que le but véritable de cette ambition est d’aider la vie à s’épanouir, tout simplement. La vie sous toutes ses formes. La vie circule en tout chose."

Laurent Ledoux a voyagé dans le monde entier pour apprendre à vivre, à se mettre aux rythmes d’autres cultures, à voir les choses d’un autre point de vue. Il parle sept langues et a sans cesse oscillé entre le public et le privé, le marchand et le non-marchand, toujours dans le but de créer, développer ou transformer les organisations afin qu’elles contribuent à une société meilleure. ‘Ce manager aux pieds nus’ a travaillé pour de grandes entreprises, des banques, des institutions publiques et des ONG, tout en développant une philosophie unique du management, alimentée par la lecture et la rencontre de grands philosophes du passé et contemporains. A douze ans déjà, lorsqu’un camarade lui annonce vouloir devenir médecin, Laurent rétorque ”Je préfèrerais plutôt devenir médecin d’organisation.„ Depuis, sa vie a été tracée sur le même fil réformateur et partout où il est passé (souvent à des fonctions de haute responsabilité), on a loué à la fois sa gestion d’équipe enthousiaste, sa vision novatrice du management et sa détermination à transformer les structures en douceur, ce qui implique parfois aussi de transformer les personnes.

Son ‘management du changement’ appliqué parfois à des projets complexes et dans des environnements multiculturels est reconnu par certains comme un exemple de «best practice».

Son utopie
Pour Laurent, les secteurs privés et public, et même le monde associatif, sont appelés à évoluer radicalement pour répondre aux défis sociétaux contemporains et ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre. Sa plus forte conviction: la maximisation des profits ne peut pas être une fin en soi. Si l’argent est évidemment indispensable, l’objectif premier doit être de contribuer à la rencontre de besoins sociétaux, tout en créant un environnement de travail dans lequel chacun peut grandir et s’épanouir, d’abord pour soi-même et ensuite pour l’entreprise. 



 

Son engagement sociétal

Implication sur les projets

   
  •  
  •  
  •  
  •